Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

François de La Roche

par François-Xavier DAVID

Couverture d’ouvrage : François de La Roche
Je venais encore une fois de me réveiller, une fois de plus, dans cette petite chaumière que je connaissais parfaitement bien à présent. Étrangement, l’intérieur était toujours le même, la même disposition dans les trois pièces, le même décor parfois plus vieilli, la même luminosité, la même cheminée où crépitait toujours un feu dévorant quelques bûches de bois sec et une fois de plus, je constatai que, si je sortais au-dehors par la seule porte, le paysage avait, comme souvent, changé de tout au tout.

Une fois encore, une fois de plus, j’avais changé de lieu, d’époque aussi certainement, sans jamais savoir si j’avançais dans le temps ou si je revenais sur mes pas...
Le miroir de la chambre, d’une grandeur plus qu’honorable, et laissant me voir plus que de tronc, me permit de constater que, malgré certains changements auxquels je pouvais m’attendre, je ne prenais pas une seule ride. Incroyablement, j’étais toujours le même.
J’appréhendai cette sortie que je devais bien faire à un moment donné de cette nouvelle journée. Je voulais savourer l’instant présent et attendre encore quelques minutes afin de tenter de me remémorer mon passé, pas si lointain pour moi, puisque je n’avais dormi qu’une nuit, mais tellement éloigné de la réalité qui voulait se présenter à moi au-delà de cette porte que je me refusais à franchir dans l’immédiat.
Toujours devant mon reflet, je regardai ma tenue, la même que la veille, ça non plus ça n’avait pas changé. Je me rappelai parfaitement bien comment je m’étais couché avant que je ne rende mon dernier souffle, avant que je ne meure encore une fois.
Je soulevai ce qui me restait de chemise, un lambeau tacheté de sang, une quantité impressionnante avait dû s’écouler de la plaie, mais je constatai toujours avec la même stupéfaction, que la blessure qui avait causé ma mort prématurée, ce coup de couteau violent reçu près du cœur avait totalement disparu, une fois de plus...
Si le sang s’était manifestement répandu en abondance, causant alors ma mort, tout avait encore disparu, pas même une cicatrice que je cherchais du bout du doigt, des doigts, les laissant se frayer un chemin dans la pilosité foisonnante de ma poitrine, mais rien, pas même une légère douleur, même à peine perceptible, comme cette petite sensation de picotement, rien du tout.
Le personnage principal de ce roman, après de multiples vies, n’arrive pas à mourir ; pourtant ses morts successives sont très souvent violentes, mais il se réveille toujours âgé de 29 ans, au même endroit, dans le même lit, sous le même plafond, près de la même porte à la même poignée, et une fois dehors, toujours les mêmes marches et le même puits. C’est après ce puits qu’une nouvelle vie recommence pour mourir à nouveau avant de revivre encore. Il traversera ainsi les siècles jusqu’à connaître enfin l’explication sur ces plus de quatre siècles d’existence.

Illustration : Tifenn-Athénaïs David (Instagram : la_petite_fee_spaghetti)
495 pages

À propos de l’auteur

Il s’installe en Haute-Garonne en 1998 pour raisons professionnelles après un passage en Alsace, passionné de généalogie depuis l’âge de 13 ans, il a découvert, au fil des recherches d’abord par courrier puis avec les outils informatiques que les origines familiales aussi bien paternelles que maternelles étaient en Bretagne depuis la fin du XVe siècle, d’abord à Saint-Briac-sur-Mer (35) depuis 1490, Dinan (22) depuis 1687, Camors (56) depuis 1450 et Glénac (56) depuis 1850.

Vivant près du Mont-Saint-Michel, il passe toutes ses vacances en Bretagne jusqu’à l’âge de 15 ans avant de s’engager dans la Marine nationale à Brest, où il devient infirmier.

Après avoir quitté la Marine en 1997, il se convertit dans l’informatique, muté à Toulouse, il se convertit une nouvelle fois en qualité de Directeur des Pompes funèbres.



Autres livres de François-Xavier DAVID

Nous irons ensemble
Nous irons ensemble
Mémoire trahie
Mémoire trahie
Jan Cocheril, enquêteur à Saint Briac
Jan Cocheril, enquêteur à Saint Briac
Couverture d’ouvrage : Un papa ne pleure pas
Un papa ne pleure pas
Couverture d’ouvrage : Pour l'amour de Blaise
Pour l'amour de Blaise
Innocent Le Bastar
Innocent Le Bastar
Couverture d’ouvrage : Benoni Rivière
Benoni Rivière
Couverture d’ouvrage : Surtout ne dis rien
Surtout ne dis rien
Couverture d’ouvrage : Les Ailes de l'ange Gabriel
Les Ailes de l'ange Gabriel
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril, capitaine à Saint-Malo
Jan Cocheril, capitaine à Saint-Malo
Couverture d’ouvrage : Giambattista Borghèse della Chiesa ou L'Oublié de la Vie
Giambattista Borghèse della Chiesa ou L'Oublié de la Vie
Couverture d’ouvrage : La colère de Jan Cocheril
La colère de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Lieutenant Jan Cocheril, gendarme à Rennes
Lieutenant Jan Cocheril, gendarme à Rennes
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril : capitaine de l'an VIII
Jan Cocheril : capitaine de l'an VIII
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril contre Jan Cocheril
Jan Cocheril contre Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril dans la Tourmente
Jan Cocheril dans la Tourmente
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et le mystère Aaron Cohen
Jan Cocheril et le mystère Aaron Cohen
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et l'Affaire Ribault
Jan Cocheril et l'Affaire Ribault
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et le Tueur de femmes
Jan Cocheril et le Tueur de femmes
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et l'Affaire des Empoisonnés
Jan Cocheril et l'Affaire des Empoisonnés
Couverture d’ouvrage : L'Exil de Jan Cocheril
L'Exil de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Le Déshonneur de Jan Cocheril
Le Déshonneur de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Le Panseur de Rhoddin
Le Panseur de Rhoddin
Couverture d’ouvrage : Frère Boniface
Frère Boniface
Couverture d’ouvrage : Les Roues de la Liberté
Les Roues de la Liberté
Couverture d’ouvrage : Virus
Virus
Couverture d’ouvrage : Un certain Jonathan
Un certain Jonathan
Couverture d’ouvrage : 3 rue Fontille
3 rue Fontille
Couverture d’ouvrage : Toi... Moi... Nous !
Toi... Moi... Nous !
Couverture d’ouvrage : GuS - Le crime du Le Mans - Tours
GuS - Le crime du Le Mans - Tours
Couverture d’ouvrage : GuS - Et les trois assassinats de Rennes
GuS - Et les trois assassinats de Rennes
Couverture d’ouvrage : GuS - Noyade à Brocéliande
GuS - Noyade à Brocéliande
Couverture d’ouvrage : GuS et l'Homicide de la plage d'Apigné
GuS et l'Homicide de la plage d'Apigné
Couverture d’ouvrage : GuS - Face aux Agressions
GuS - Face aux Agressions
Couverture d’ouvrage : Plan "D"
Plan "D"
Retour en haut