Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

GuS – Face aux Agressions

par François-Xavier DAVID

Couverture d’ouvrage : GuS - Face aux Agressions

— Vous aviez eu besoin de moi ? demandai-je alors que je vis Ancelin et Dumont se regarder tous les deux en fronçant les sourcils.
— Non ! Non, Proust, je n’avais pas eu besoin de vous, seulement j’aurais aimé en être informé plutôt que d’être mis devant le fait accompli, c’est tout !
— Désolé, mais GuS... GuS ! dis-je étonné. Mais tu es venu à pied ?
— GuS ne prend pas les transports en commun, il ne conduit pas non plus, d’ailleurs il n’a pas de permis de conduire. Il a donc pris un taxi. Est-ce que GuS peut parler au commandant Pelletier.
— Je t’écoute, GuS ! répondit-il aussitôt.
— GuS veut l’enquête !
— Je t’ai déjà dit que je ne pouvais pas, tu es trop proche de la victime.
— D’accord ! dit-il en sortant une enveloppe de l’intérieur de Gibus. Voilà ! C’est pour le commandant Pelletier.
— C’est quoi ? dit-il en décachetant l’enveloppe blanche.
— La démission de GuS.
— Ta démission ? Mais je la refuse ! Tu es sous contrat pour au moins trois ans, renouvelable, il n’en est pas question.
— Un contrat peut être résilié ! s’écria-t-il.
— Peut-être, mais pas sous le coup de la colère, comme maintenant.
— GuS n’est pas en colère, pas encore, il est contrarié, c’est tout ! D’ailleurs, dit-il en ouvrant une valise qu’il avait apportée avec lui, GuS ne veut plus de la moto miniature, dit-il en la mettant entre les mains du commandant. Il ne veut plus non plus de l’ambulance, ajouta-t-il en la posant aussitôt sur le bureau de Corentin. Il ne veut plus de la voiture de police, poursuivit-il en la posant sur celui de Victor, et je ne veux plus du camion de pompier, finit-il en le posant sur mon bureau. GuS te rend aussi les clefs de ton appartement, capitaine Proust, et il exige les clefs de son appartement. Je ne suis plus ton frère. Je ne suis plus ta crapule, non plus ! dit-il en pleurant. Vous êtes tous des traîtres et des méchants et GuS n’aime pas les traîtres et les méchants.
Nous étions là à le regarder, sans rien comprendre. Il avait déjà refermé sa valise et me tendit la main.
— GuS attend les clefs de son appartement.
— Mais GuS ? Qu’est-ce... Tu es bien GuS, tu n’es pas une de ces... Tu n’es pas Sabin, ou Gobrien.
— GuS est GuS, il veut ses clefs, et tout de suite.
Je plongeai ma main dans ma poche et en sortis les clefs qu’il me prit carrément des mains. Il sortit la poignée télescopique de sa valise et partit à nouveau dans le couloir, toujours en pleurs, en dévalant les escaliers.
— GuS ! Attends GuS ! hurlai-je dans le couloir au niveau des escaliers alors qu’il était déjà sur le perron de l’immeuble.
34e roman, 5e et dernier tome de la saga GuS de François-Xavier David. Cet ultime volet révèle enfin les origines de tous les tourments du jeune homme depuis sa venue au monde à Rennes. Après le refus du commandant Pelletier de lui confier une enquête d’agressions dont le jeune autiste est lui aussi une des victimes, GuS, après une terrible colère, se la voit confier directement par la juge d’instruction. Secondant toujours Justin Proust, capitaine de police, et un nouveau collègue, il va une fois de plus résoudre l’enquête avec brio.

GuS mène une nouvelle enquête sur des agressions qui atteignent ses proches ou ses collègues. Les menaces sont grandissantes et GuS voit rouge quand il découvre enfin le véritable coupable au point d'être prêt à commettre l'irréparable.

Tome 5/5 de la saga GuS
Illustration : Tifenn-Athénaïs David (Instagram : la_petite_fee_spaghetti)
733 pages

À propos de l’auteur

Il s’installe en Haute-Garonne en 1998 pour raisons professionnelles après un passage en Alsace, passionné de généalogie depuis l’âge de 13 ans, il a découvert, au fil des recherches d’abord par courrier puis avec les outils informatiques que les origines familiales aussi bien paternelles que maternelles étaient en Bretagne depuis la fin du XVe siècle, d’abord à Saint-Briac-sur-Mer (35) depuis 1490, Dinan (22) depuis 1687, Camors (56) depuis 1450 et Glénac (56) depuis 1850.

Vivant près du Mont-Saint-Michel, il passe toutes ses vacances en Bretagne jusqu’à l’âge de 15 ans avant de s’engager dans la Marine nationale à Brest, où il devient infirmier.

Après avoir quitté la Marine en 1997, il se convertit dans l’informatique, muté à Toulouse, il se convertit une nouvelle fois en qualité de Directeur des Pompes funèbres.



Autres livres de François-Xavier DAVID

Nous irons ensemble
Nous irons ensemble
Mémoire trahie
Mémoire trahie
Jan Cocheril, enquêteur à Saint Briac
Jan Cocheril, enquêteur à Saint Briac
Couverture d’ouvrage : Un papa ne pleure pas
Un papa ne pleure pas
Couverture d’ouvrage : Pour l'amour de Blaise
Pour l'amour de Blaise
Innocent Le Bastar
Innocent Le Bastar
Couverture d’ouvrage : Benoni Rivière
Benoni Rivière
Couverture d’ouvrage : Surtout ne dis rien
Surtout ne dis rien
Couverture d’ouvrage : Les Ailes de l'ange Gabriel
Les Ailes de l'ange Gabriel
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril, capitaine à Saint-Malo
Jan Cocheril, capitaine à Saint-Malo
Couverture d’ouvrage : Giambattista Borghèse della Chiesa ou L'Oublié de la Vie
Giambattista Borghèse della Chiesa ou L'Oublié de la Vie
Couverture d’ouvrage : La colère de Jan Cocheril
La colère de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Lieutenant Jan Cocheril, gendarme à Rennes
Lieutenant Jan Cocheril, gendarme à Rennes
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril : capitaine de l'an VIII
Jan Cocheril : capitaine de l'an VIII
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril contre Jan Cocheril
Jan Cocheril contre Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril dans la Tourmente
Jan Cocheril dans la Tourmente
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et le mystère Aaron Cohen
Jan Cocheril et le mystère Aaron Cohen
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et l'Affaire Ribault
Jan Cocheril et l'Affaire Ribault
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et le Tueur de femmes
Jan Cocheril et le Tueur de femmes
Couverture d’ouvrage : Jan Cocheril et l'Affaire des Empoisonnés
Jan Cocheril et l'Affaire des Empoisonnés
Couverture d’ouvrage : L'Exil de Jan Cocheril
L'Exil de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Le Déshonneur de Jan Cocheril
Le Déshonneur de Jan Cocheril
Couverture d’ouvrage : Le Panseur de Rhoddin
Le Panseur de Rhoddin
Couverture d’ouvrage : Frère Boniface
Frère Boniface
Couverture d’ouvrage : Les Roues de la Liberté
Les Roues de la Liberté
Couverture d’ouvrage : Virus
Virus
Couverture d’ouvrage : Un certain Jonathan
Un certain Jonathan
Couverture d’ouvrage : 3 rue Fontille
3 rue Fontille
Couverture d’ouvrage : Toi... Moi... Nous !
Toi... Moi... Nous !
Couverture d’ouvrage : GuS - Le crime du Le Mans - Tours
GuS - Le crime du Le Mans - Tours
Couverture d’ouvrage : GuS - Et les trois assassinats de Rennes
GuS - Et les trois assassinats de Rennes
Couverture d’ouvrage : GuS - Noyade à Brocéliande
GuS - Noyade à Brocéliande
Couverture d’ouvrage : GuS et l'Homicide de la plage d'Apigné
GuS et l'Homicide de la plage d'Apigné
Couverture d’ouvrage : François de La Roche
François de La Roche
Couverture d’ouvrage : Plan "D"
Plan "D"
Retour en haut