Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

GUILLERY – LE CAPITAINE DES VOLEURS

par Yvon MARQUIS

Guillery, le capitaine des voleurs, Geste éditions, 2019.

Comment un malfaiteur notoire, ennemi public N°1 sous le roi Henri IV, condamné à être roué vif en place publique a-t-il pu devenir le gentil chasseur de la comptine que chantent encore les enfants dans les cours de récréation 500 ans après ses exploits ?

C'est parce que les petites gens qui ont tissé sa légende n'ont pas eu à souffrir de ses méfaits, bien au contraire. A l'instar de Robin des Bois, il défiait, ridiculisait et détroussait de préférence les collecteurs d'impôts, qu'ils fussent du roi ou du clergé, ceux-là mêmes qui les écrasaient de charges et les acculaient à la misère. Mieux, il rétrocédait en partie aux pauvres le fruit de ses rapines. Pas étonnant, dès lors, qu'ils aient magnifié et transformé en saga ses multiples délits. C'était leur façon de se venger des avanies qu'ils subissaient leur vie durant sous le joug des puissants, à une époque où les journaux satiriques n'existaient pas.

Il reste aujourd'hui l'histoire d'un personnage truculent, séduisant, joyeux, dont les exploits réjouiront les lecteurs petits ou grands. Peut-être, à la fin de leur lecture, se diront-ils que rien n'a vraiment changé en 500 ans, et que Guilley ne serait pas totalement dépaysé à notre époque.

À propos de l’auteur

MARQUIS Yvon est né en 1950 à La Caillère, petit village au cœur du bocage vendéen. En 1974, son diplôme de l'Ecole Supérieure de Commerce de Paris en poche, il choisit l'expatriation en Côte d'Ivoire. Il y réalisera l'essentiel de sa carrière, dans le négoce du café et du cacao. Rentré en France en 2001, il poursuit sa vie active comme directeur d'une société commerciale.

En retraite depuis 2011, il peut maintenant se consacrer à ce qui a toujours été sa passion : l'écriture. Si ses premiers ouvrages ("Blanc cassé" et "Arthur Verdier") sont fortement empreints de son passage en Afrique et de son affection pour ce continent, les suivants marquent un retour aux sources vendéennes.

Ses premiers livres ont un fil rouge commun : restaurer la renommée de personnages qui ont ac compli de grandes choses pendant leur vie, mais qui sont passés aux oubliettes de l'Histoire. C'est le cas pour Arthur Verdier, pionnier du commerce du café en Afrique, de l'amiral Pierre de Vaugiraud, du pirate Nau l'Olonnais, un des pires représentants des Frères de la Côte, et de Philippe Guillery, bandit de grands chemins avant que sa vit devienne l'objet d'une comptine enfantine.

La palette des thèmes s'élargit maintenant à d'autres sujets romanesques.



Autres livres de Yvon MARQUIS

Retour en haut