Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil
Accueil » Luc CORLOUËR

Luc CORLOUËR

Roman Ramsay

De Port-Louis en Bretagne à Port-Louis de l’Île Maurice

Ludivine est une jeune femme moderne et active. Elle travaille pour une entreprise d’installations aéroportuaires. Appelée au chevet d’une vieille tante, elle se voit confier une mission : percer de lourds secrets de famille. Elle remonte le cours de l’histoire pour découvrir l’homme dont le carnet de souvenirs commence par :

« Je m’appelle Rouille. Francis Rouille. Je suis aujourd’hui âgé de quatre-vingt-douze ans... J’ai passé une bonne partie de mon existence à bourlinguer aux quatre coins du monde… »

Dans De Port-Louis à Port-Louis, l’auteur nous entraîne autour du monde au temps de la Compagnie des Indes mais aussi de nos jours. En parcourant les continents, comme son aïeul Francis, Ludivine Rouille finira par résoudre le mystère de la famille.

D’une plume vive et acérée, Luc Corlouër nous fait vivre de francs moments de rire et de fraîcheur dans ce roman dont le suspense tiendra le lecteur sur le qui-vive jusqu’à la dernière page.

De Port-Louis à Port-Louis est inspiré de faits réels.

 

2016 La Guerre du Pin - Les Colons Landais

Essai Le Cormoran

La traversée des Landes de Gascogne est un moment de calme et de sérénité. Les routes sont droites et à perte de vue s’étendent des plantations de pins et désormais de grandes parcelles de diverses cultures. Arrivé à quelques kilomètres de Morcenx se trouve un village dénommé Solférino.

Le passant curieux ne manquera pas de remarquer combien ce nom dénote par rapport aux noms des localités proches : Escource, Morcenx, Labouheyre, Sabres qui elles sonnent bien local.

Le passant toujours curieux et devenu chercheur essaiera de comprendre pourquoi ce nom d’une ville italienne au milieu de la campagne landaise…

Il découvrira rapidement que là eût lieu une expérimentation oubliée de l’histoire : les colons Landais !

 

2015 Le Bosco de Kerpalud

Roman Ramsay

 

Paimpol, 1896 : Joseph Tallec est ramené chez ses parents par la gendarmerie. Le jeune gravier s’est enfui à la suite d’une violente altercation avec un gardien de l’Ile aux Chiens, alors qu’il se trouvait comme de nombreux Basques et Bretons sur les bancs de Terre-Neuve.

Usurpant l’identité d’un matelot, il vivra deux années au Canada avant de s’embarquer sur un navire de commerce. Rattrapé par la justice, il devra s’engager dans la marine militaire.

Ceci aurait suffi à en faire l’aventure d’une vie…

Mais, il connaîtra deux nouvelles tragédies : l’une à Calais avec l’accident du sous-marin Pluviôse et l’autre à bord du paquebot Afrique de la Compagnie des Chargeurs Réunis.

Sur ce dernier embarquement, il effectuera plusieurs voyages vers Dakar et gravira tous les échelons jusqu’à en devenir le « bosco », maître d’équipage. Mais un drame se produit le 12 janvier 1920 : le bateau sombre au large de l’Ile de Ré emportant avec lui 570 passagers ainsi que l’équipage essentiellement composé de Bretons.

Tiré de faits réels, ce roman nous fera revivre l’existence semée d’embûches et de misères d’un Paimpolais du début de l’autre siècle. Le récit nous permettra également de découvrir l’histoire méconnue du paquebot Afrique, la plus grande catastrophe maritime française, passée sous silence après le cortège de morts de la Grande Guerre.

 

2014 Edgar Faure Secrets d'Etat Secrets de famille

Biographie Ramsay

 

« Tu es décidément un bien curieux enfant. C'est rare, en tous cas, qu'un enfant de ton âge aime les souvenirs de guerre ! » Edgar Faure, l’homme qui avait côtoyé les plus grands de ce monde, l’homme qui treize fois avait été ministre, deux fois président du conseil, député, sénateur, académicien considérait avec affection son petit-fils.

Et ce petit-fils, Rodolphe Oppenheimer, se souvient bien de cet épisode et de beaucoup d’autres détails de la vie du grand homme qu’il a noté et conservé avec application. Il nous présente dans un livre riche d’enseignements un Edgar Faure surprenant, des événements parfois méconnus de la vie de l’homme d’état mais aussi certains moments vécus à l’intérieur de la cellule familiale qui éclaire la personnalité de ce grand homme d’une façon nouvelle. En filigrane - hommage posthume rendu à ce grand-père exceptionnel -, Rodolphe Oppenheimer nous emmène au sein des premiers Prix de littérature politique « Edgar Faure » créés par lui.

 

2013 Dédicaces

Essai Le Cormoran

 

Qu’il soit permis de déroger à la sacro-sainte règle des salons littéraires où il est de bon ton de ne pas faire autre chose que de tracer sur ses livres une dédicace plus ou moins bien sentie.

Pendant les moments de répit, lors de ces manifestations, l’auteur s’est amusé à observer quelques typologies de visiteurs. Simplement destiné à faire sourire, cet essai humoristique rappelle de bons moments à ceux qui fréquentent ou ont fréquentés les événements littéraires.

« Dédicaces – Typologies de lecteur » décrit quelques caractères de lecteurs : le curieux, la destructrice, le pressé, l’inconditionnelle, le vindicatif, l’idéale et bien d’autres.

A travers une vingtaine de portraits l’auteur nous fait partager son goût pour l’observation. Mais cela ne durera pas car « Dédicaces – Typologies d’auteurs » sera le prochain épisode d’autodérision.

 

2011 Simon de Montauban

Roman Le Cormoran

Couverture 300

Simon Gourdon passe sa jeunesse dans le Quercy. Apprenti journaliste à l’Indépendant de Montauban, il suivra au début du siècle dernier les faits divers du département avant d’être mobilisé en 1914.
La guerre terminée, il se rendra en Bretagne pour tenir un serment. Il rejoindra ensuite sa ferme des Lials près de Monclar, puis s’engagera après la grande crue de 1930 dans l’aventure de la construction de l’église de Léojac.

2009 Tréguier Autrefois - Landreger gwechall gozh - Tréguier in the Past

Essai Historique Le Cormoran

Il a été beaucoup écrit sur Tréguier. Reconnaissons toutefois que les ouvrages en question portent essentiellement sur la vie religieuse de la cité épiscopale. La cathédrale et les lieux associés ont fait l’objet de nombreuses publications. Sur la ville elle-même et son histoire il existe en fait peu d’études.
Luc Corlouër nous livre dans son nouvel essai historique la petite histoire de Tréguier celle qu'il détient grâce à ses recherches mais aussi par la tradition orale familiale.

Couverture 300 On retrouve dans "Tréguier autrefois" la nostalgie de la ville du Trégor, ses anciennes halles, ses monuments disparus, mais aussi des histoires méconnues comme celle de la "guerre des huîtres", des "impôts sur les chiens" et les "petites histoires de Tréguier".
A l'ombre de la cathédrale et des vieilles rues découvrez ou redécouvrez Tréguier oublié.

Toutes les légendes des photographies de "Tréguier autrefois" sont écrites en français, anglais et traduites en breton par Erwan Corlouër. Illustrations de Philippe Hodique.

2007 La Tourmente Kenavo

Roman Le Cormoran

tourmente 300
Louis travaille au chantier de la construction du métro de Paris en 1900. Comme tous les bretons - mal acceptés dans la capitale- il éprouve la rudesse de la vie. Sa jeunesse lui fait idéaliser son Trégor natal. Revenu à Pleubian il n’aura que le temps d’apprécier à nouveau la beauté de la presqu’île et la bonté des âmes simples. Le premier conflit mondial l’attends, la guerre et son cortège de peurs le happe, heureusement il n’est pas seul et dans la tourmente les hommes se révèlent.
En Bretagne où la vie a peu changé depuis des décennies la tragédie entre dans toutes les familles.
Plus rien ne sera comme avant…

« Tu es décidément un bien curieux enfant. C'est rare, en tous cas, qu'un enfant de ton âge aime les souvenirs de guerre ! » Edgar Faure, l’homme qui avait côtoyé les plus grands de ce monde, l’homme qui treize fois avait été ministre, deux fois président du conseil, député, sénateur, académicien considérait avec affection son petit-fils.

Et ce petit-fils, Rodolphe Oppenheimer, se souvient bien de cet épisode et de beaucoup d’autres détails de la vie du grand homme qu’il a noté et conservé avec application. Il nous présente dans un livre riche d’enseignements un Edgar Faure surprenant, des événements parfois méconnus de la vie de l’homme d’état mais aussi certains moments vécus à l’intérieur de la cellule familiale qui éclaire la personnalité de ce grand homme d’une façon nouvelle. En filigrane - hommage posthume rendu à ce grand-père exceptionnel -, Rodolphe Oppenheimer nous emmène au sein des premiers Prix de littérature politique « Edgar Faure » créés par lui.

Date de naissance : 17 octobre 1957
Ville de naissance : Labenne
Ville de résidence : Labenne
An. d'adhésion à l'AEB : 2007

Coordonnées :

Adresse e-mail : luc.corlouer@gmail.com


Ouvrages de Luc CORLOUËR

Ouvrage introuvable
Retour en haut