Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

Villa des orangers

par Régine GHIRARDI

Villa des orangers

Un Bleu Klein parisien.
Et puis un jaune américain à la Newman.
Une touche de vert à la Chagall vu depuis une fenêtre sur l’île de Bréhat.
C’est étrange de retrouver naturellement ces couleurs tout au long d’une vie.
Puis d’une autre…

Le temps passe, les siècles laissent leurs témoignages et les hommes voyagent. Pour des femmes et des idées, pour l’art et la beauté.
Pour Claudia et Maria-Maddalena, la rencontre qui bouleversera leurs vies se fera aussi autour de l’art.

Claudia est conservatrice et restauratrice d’art au musée des Offices.
Elle travaille sur une toile du peintre anglais préraphaélite, Anthony Frederick
Sandys. Maria-Maddalena est une descendante de ce peintre.

Dans un camaïeu riche de sentiments, de petites touches de couleurs en aplats magistraux, les deux femmes nouent une amitié hors norme dans la belle Toscane de la Villa des Orangers.
De là, de verres de gin en éclats de rire, de larmes en souvenirs, elles voyageront pour des hommes, pour l’art et la beauté.
Maria-Maddalena, dans une phase dépressive inconsciente va puiser en Claudia son élan de vie et son aptitude au bonheur. Quant à Claudia, que dire de cette femme, sinon, qu’elle est elle-même une invitation au voyage ?

Ce livre parle d’art, d’art de vivre et de bien vivre. Il parle aussi d’amour, de tolérance et de fraternité.
C’est un livre hédoniste, un livre qui prend son temps, une sorte d’hymne à la vie…

Régine Ghirardi signe avec la Villa des orangers un roman voyageur. Beau. Agréable. Tendre. Aimant. Roman sélectionné pour le prix d'écriture et de développement personnel 2020. Cette auteure érudite aux nombreuses passions artistiques se sert de sa plume comme d'autres se servent des touches d'un piano ou d'un pinceau. Artiste aux mille couleurs, son texte envoûtera vos sens. Un roman de Magnitudes 4 à découvrir absolument.

Genres :

À propos de l’auteur

Je suis née à Paris en 1954 et je suis bretonne d'origine. Je vis à Concarneau.
Après une année aux Beaux-arts, la vie a fait que je me suis dirigée vers une carrière administrative au sein d’un service social. Malgré mes regrets d’avoir abandonné mes rêves artistiques, j’ai été passionnée par le contact humain. Avec le recul je me rends compte que cette expérience a été très importante pour moi.
J'aime la peinture, l’art, la lecture, la nature, le quotidien dans ce qu'il a d'ordinaire comme d'extraordinaire, l'attention aux choses et à l'autre. Les voyages, la cuisine du monde. Et puis… l’odeur des fleurs d’orangers.


Retour en haut