Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

Profession Cameraman Sélection Festival de Cannes

par Yves DEWULF

Qu'elle ne fut pas ma surprise lorque je reçus un appel du Festival de Cannes m'invitant à venir présenter mon livre "Profession Cameraman". Devenu par hasard, le premier caméraman de l'émission "Thalassa", j'avais écrit cet ouvrage en réponse à de nombreuses questions sur les métiers de l'image et ses formations, que l'on me posait lors de mes tournages. Le livre présente chaque profession de la caméra, à travers le portrait d'un professionnel, l'ambiance de son métier, la caméra et le matériel qu'il utilise et l'école dédiée. Il est trés apprécié par les élèves et étudiants en école de cinéma et de télévision, car il évoque tous ces métiers, souvent inconnus, à l'époque du cinéma et des débuts de la vidéo.

Editions Dujarric et sur commande à yves.dewulf@wanadoo.fr

Genres :
Editeur : Ed Dujarric

À propos de l’auteur

"On ne devrait jamais quitter la Bretagne," dit-on dans la province de Merlin l'Enchanteur lorsque l'on a passé une partie de sa vie professionnelle loin de l'Armorique et que l'on a décidé d'y revenir. Avec son nom d'origine Viking, qui signifie le Loup, Yves Dewulf a connu plusieurs vies, au gré de ses reportages pour la presse écrite, avant de rejoindre les rédactions de TF1 et de France 3. Caméra au poing, il fut l'un des premiers caméraman de Thalassa. De toute cette génération des - grands reporters des débuts de la télévision - il semble être l'un des survivants de cette époque où l'on filmait en 16 mm et où l'on construisait des reportages avec du Scotch et des ciseaux.

Il semble avoir rencontré tout le monde, de Sean Connery, lors d'un James Bond, l'Abbé Pierre dans un foyer d'Emmaüs, Yasser Arafat pendant la guerre au Liban, François Mitterrand au cours d'une partie de baby-foot, sans oublier Jacques Chirac qui viendra le réveiller à l'hôpital, à la suite de son malaise dans l'avion présidentiel, aprés une grosse journée de reportage. Yves sera invité par RTL afin de présenter l'un de ses ouvrages et travaillera avec Fabrice Luchini dans l'école de Journalisme de la rue du Louvre à Paris. Aujourd'hui, il forme de futurs journalistes et donne des conférences à La Sorbonne.

Et puis, ll s'est mit à écrire, encouragé par Alain Delon qu'il rencontra au Prix du Roman Policier, à qui il posa cette question : "Comment jugez-vous la qualité d'un roman ?". l'acteur lui répondit : "C'est comme pour un scénario, si les trois premières pages me plaisent, je lis tout le roman...!"



Autres livres de Yves DEWULF

Retour en haut