Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

Mémoire des mots, Mémoire des lieux

par Jean-paul LE BUHAN

Mémoire des mots, Mémoire des lieux

Cette étude a pour but de situer sur la carte les lieux figurant dans les chartes de donation à l’abbaye au XIIIe siècle et par le fait de concevoir d’une manière plus concrète son patrimoine foncier originel mais aussi de découvrir, ou plutôt d’entre apercevoir, les habitants du Goëlo.

Du fait de sa stabilité souvent très grande dans le temps, le nom de lieu nous relie à un passé fréquemment lointain. D’autre part, son adoption par un groupe de locuteurs dans un secteur donné, donne à penser qu’un nombre suffisamment important de gens y parlait à l’origine la même langue. C’est donc un précieux marqueur qui traverse les siècles.

Le nom d’un lieu est avant toute chose et à l’évidence un repère pratique permettant de situer un territoire, de s’y orienter, de localiser de manière distincte un groupe. Il désigne la résidence d’une personne, d’une famille mais également la singularité d’un paysage ou sa nature. Il en affirme l’originalité et l’identité pour longtemps. Chaque mot est ainsi un trésor patrimonial porteur d’une histoire singulière et à ce titre doit mériter notre attention et le plus grand respect.

Certains lieux existent toujours, d’autres non, compte tenu l’état lacunaire des sources ou n’existent plus. Ces textes restituent cependant, en écho, ce monde si lointain et pourtant si familier à notre sensibilité bretonne. Il y a certes des déformations de mots, des adaptations mais l’on retrouve par-delà ces vicissitudes de précieuses informations sur les populations ayant habité ces lieux. La difficulté réside le plus souvent en l’absence de sources fiables et anciennes pour comprendre le sens des vocables plus ou moins bien transcrits. C’est moins le cas pour ce qui concerne l’abbaye N.D. de Beauport car nous avons à notre disposition des sources écrites, des chartes, le plus souvent de donation, publiées au XIXe dans les Anciens Évêchés, tome IV par Geslin de Bourgogne et A. de Barthélémy.

Ces documents comportent des noms bretons de lieux et de personnes. Le même mot pouvant être en latin, en breton, plus rarement en français, et même si la graphie transmise par des personnes ne connaissant pas ou mal la langue locale complique parfois sérieusement la tâche, il est alors possible, du fait de la description dans les textes et la connaissance du terrain, de comprendre de quoi il s’agit.

Les paroisses citées dépendaient au religieux de trois évêchés : Dol, Tréguier et surtout St Brieuc. Pour ce dernier évêché les paroisses de : Plouezec, Plouha, Yvias dont Kerfot, Plélo, Plourivo, Plouvara, Pordic, Étables, Lantic, Treveneuc, Ploubazlannec ; Pour Tréguier : Plouagat-Chatelaudren, Goudelin, Boqueho, Cohiniac et pour Dol : Kérity, Perros-Hamon, Lanvignec, Lannevez, Bréhat.

Préface de Michel Priziac président de l’AEB (Association des écrivains en Bretagne)

 

Mémoire des mots, mémoire des lieux

Étude géo-historique et toponymique à partir des chartes du XIIIe siècle de l’abbaye N.D de Beauport.

Il s’agit d’une approche originale de 135 pages dont 52 en couleur avec de nombreuse cartes et clichés de l’auteur. Format 21 x 29,7 cm, broché. Imprimé en Bretagne.

Prix : 16 € + d’éventuels frais postaux pour l’envoi d’un exemplaire :

Disponible au domicile de l’auteur à Pléhédel

À propos de l’auteur

Le Buhan Jean-paul


Retour en haut