Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

Maria d’An Drinded, vies de Trinitaines

par Gwenn ABGRALL-SERVETTAZ

Maria d'An Drinded, vies de Trinitaines

Voici l'histoire de Maria, née à La Trinité-sur-mer en 1882 dans une famille de paysans devenus marins. Voici le récit de sa destinée, tiraillée entre le quotidien du village, la fréquentation des « gens de la ville » et son désir d’ascension sociale.

Voici la balade de son arrière-petite-fille, devenue écrivaine, entre les méandres d’une rivière, par les landes et sur les plages de la Baie de Quiberon ou le long de rivages plus lointains. Voici l’évocation poétique de destins de femmes confrontées à l’absence, aux rêves d’une vie meilleure, à l'évolution du territoire et de sa population.

Agrémentés de plans, photos et archives d'état civil, ces bribes de souvenirs, fragments de vie, cheminement tendre ou conflictuel de l’enfance aux « vieux jours », forment le portrait émouvant d’une lignée de mères qui ont ajusté émotions, espoirs et désillusions face aux aléas de la vie, aux exigences d’une société en pleine transformation et aux contraintes du temps qui passe.

Genres :
Code ISBN : 978-2-492096-09-9
Editeur : Les éditions du Menhir

À propos de l’auteur

En 2019, après son cinquantième anniversaire et une première vie de mère de famille, secrétaire comptable et responsable associative, Gwenn a réalisé son rêve de toujours : écrire. En décembre 2021, la sortie de Maria d'An Drinded : Vies de Trinitaines aux Éditions du Menhir, est chaleureusement accueillie par les libraires et les lecteur·trices, en Baie de Quiberon ou d’ailleurs.

 

Avec le soutien de Livre & Lecture en Bretagne et du Centre National du Livre, Gwenn poursuit maintenant son travail d’écrivaine à travers des textes romanesques et poétiques, où recherches historiques et témoignages authentiques s’entrelacent en une belle dentelle de mots. Désireuse de transmettre la mémoire des existences passées, elle anime aussi des ateliers d’écriture, à l’école ou en résidence pour personnes âgées, où sont évoqués les souvenirs et les images des villages et du bord de mer qu’elle aime tant.

 

Par ailleurs, elle travaille à regrouper des textes épars, journaux personnels et poésie, qu’elle souhaite proposer à des revues ou maisons d’édition.


Retour en haut