Association des Ecrivains de Bretagne

bandeau accueil

JEAN DES COGNETS

par Yvon KERURIEN

Couverture d’ouvrage : JEAN DES COGNETS

En 2006, j’entreprends de retracer la vie de Jean des Cognets, écrivain et homme de presse (Saint Brieuc 15/02/1883 – Paris 19/02/1961). Marqué par le mouvement catholique de début du siècle (le sillon, H. du Roure, L. Constant, A. Guiard), Jean des Cognets, après ses licences de droit et de lettres, entre en 1906 au conseil de surveillance de la presse régionale de l’Ouest, éditrice de l’Ouest Eclair, puis en 1910 à la société anonyme du Petit écho de la Mode dont il devient le directeur général en 1920. Il se consacre essentiellement entre les deux guerres à ce magazine féminin de grande diffusion, marqué du sceau de la morale chrétienne, tout en devenant en 1922 président de la surveillance de la presse régionale de l’Ouest lors de l’éviction de l’abbé Trochu et en donnant à l’Ouest Eclair des papiers littéraires.

Mais il assure de fait, à partir de juin 1940 et jusqu’en juillet 1944, la direction politique du journal.

H. Fréville a réévalué son rôle sous l’Occupation, en particulier face aux visées des autonomistes bretons sur le quotidien rennais.

Auteur de nombreuses chroniques littéraires, esprit fin et cultivé, J. des Cognets se retire après 1945 de toute vie professionnelle, se consacrant à sa famille, à la poésie et à une vie intérieure d’une grande élévation, refuge dans la cécité qui devait le frapper à la fin de sa vie.

L’exaltation de l’amour humain et la piété eucharistique le situent dans le mouvement spirituel de cette première moitié du vingtième siècle.

Yvon Kerurien

À propos de l’auteur

Né en 1956 à Plounévez-Moëdec, dans le Trégor, Yvon KERURIEN revendique depûis toujours ses origines bretonnnes.

Militaire de 1976 à 2012, il a écrit plusieurs ouvrages sur le Trégor :

- Le clocher de mon village

- Révolution

- La terre des autres

- Jean Des Cognets

- Le livre d'or de Plounévez-Moëdec

Bécherel au fil de l'histoire a été sa première monographie ( 1986 ) sur la place forte éponyme.

Il a écrit ensuite 4 romans :

- Et les blés mûriront

- Le silence des étoiles

- Constance

- Les héritières de Provence.

Passionné d'archéologie, d'histoire, de nature, de poésie et de littérature, animé du plaisir d'écrire, il est toujours à la recherche du bon mot à la bonne place. Récemment, le roman " les vieux d'eux à nous " publié en 2018 ( Ed Miartlo ) raconte son enfance dans ce monde rural aujourdh'hui disparu.

Deux mini romans ( 78 pages ) ont vu le jour : Un témoin trop bavard - Un café Cognac.

Son autre grande passion pour la première Guerre Mondiale occupe ses temps libres qu'il organise autour de conférence dans les collèges, les lycées, des forums de discussions et des débats autour de cette période.

" Les héritières de provence " son dernier roman paru en 2020 est également de sensibilité historique. Cette fois encore, il ambitionne de donner un sens nouveau à la réconciliation dans les mondes bouleversés que nous traversons.



Autres livres de Yvon KERURIEN

Retour en haut